Besoin d’un expert-comptable ? Prenez RDV pour parler de votre projet.

Ce que vous devez savoir avant de créer votre société de transports routier de marchandises

Partager cet article

société de transport

Lancer une entreprise de transport routier de marchandises en France représente une opportunité passionnante dans un secteur vital pour l’économie. Cependant, avant de plonger dans cet univers dynamique, il est crucial de comprendre les nuances et les exigences réglementaires qui encadrent cette activité. En effet, la création d’une telle entreprise ne se limite pas à l’achat de véhicules et à la recherche de clients. Elle implique une série de démarches administratives et légales spécifiques, destinées à garantir la sécurité, la fiabilité et le professionnalisme de votre service.

Dans ce guide, nous allons explorer les étapes essentielles pour démarrer votre entreprise de transport de marchandises. De l’enregistrement initial au registre des transporteurs à l’obtention des licences nécessaires, chaque étape sera détaillée pour vous offrir une compréhension claire et complète du processus. Nous aborderons les conditions requises, telles que l’établissement de votre entreprise, la capacité professionnelle et financière, ainsi que l’honorabilité professionnelle, des critères indispensables pour asseoir la crédibilité et la légalité de votre activité.

Ce guide est conçu par AGC2V-Expertise, un cabinet d’expertise-comptable spécialisé dans le transport pour les TPE et les PME. Il sera idéal pour vous orienter à travers les complexités administratives et vous aider à poser les bases solides pour votre future entreprise de transport routier de marchandises. Suivez ces conseils pour naviguer efficacement dans le labyrinthe des réglementations et poser les jalons d’une entreprise prospère et conforme aux normes en vigueur.

Première étape : Enregistrement au registre des transporteurs

La première étape cruciale dans la création de votre société de transport routier de marchandises est l’enregistrement au registre des transporteurs. Cette démarche, bien qu’elle puisse paraître simple au premier abord, est fondamentale et conditionne la suite de vos démarches administratives. Voici comment procéder et ce que vous devez savoir :

La Procédure d’Enregistrement

L’enregistrement doit être effectué avant toute autre démarche administrative, y compris l’inscription au greffe. Ce processus s’effectue en ligne, ce qui facilite l’accès et la soumission des documents nécessaires. Pour démarrer, rendez-vous sur le site demarches.developpement-durable.gouv.fr, une plateforme dédiée aux démarches administratives dans le domaine du développement durable, y compris les transports.

Délai d’Attente

Il est important de prévoir et d’intégrer dans votre planification un délai d’attente qui peut s’étendre jusqu’à deux mois. Ce délai peut varier en fonction du volume de demandes traitées et d’autres facteurs administratifs. Ainsi, une approche proactive et une planification anticipée sont recommandées pour éviter tout retard dans le lancement de votre activité.

Importance de l’Enregistrement

Cet enregistrement n’est pas une simple formalité. Il représente une étape réglementaire indispensable, validant votre capacité à opérer dans le secteur du transport routier de marchandises. Sans cet enregistrement, toute progression dans la mise en place de votre entreprise serait compromise, car il s’agit d’une preuve de votre conformité aux normes et réglementations du secteur.

Inscription auprès de la DREAL ou DRIEAT

Après avoir complété votre enregistrement au registre des transporteurs, la prochaine étape cruciale est l’inscription auprès de votre Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL), ou de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Énergie de l’Île-de-France (DRIEAT pour l’Île-de-France). Voici ce que vous devez savoir pour naviguer dans cette étape :

Documents Nécessaires

Pour lancer votre démarche d’inscription, certains documents essentiels doivent être préparés et soumis. Ces documents comprennent :

  1. Les Statuts de l’Entreprise : Ils doivent être soigneusement rédigés, car ils représentent la structure juridique et les règles de fonctionnement de votre société. Ils doivent inclure des informations telles que la forme juridique de l’entreprise, le capital social, l’adresse du siège social, la durée de la société, et les règles de gestion.
  2. Preuve du Dépôt du Capital en Banque : Cela démontre que le capital social nécessaire à la création de l’entreprise a été déposé et est disponible. Cette étape est essentielle pour valider la solidité financière de votre entreprise naissante.

Processus d’Inscription

La démarche d’inscription auprès de la DREAL ou DRIEAT est un processus qui confirme que votre entreprise répond aux exigences réglementaires spécifiques au secteur du transport routier. L’inscription implique l’examen de vos documents par les autorités compétentes et peut nécessiter des ajustements ou des compléments d’information.

Importance de l’Inscription

Cette inscription est fondamentale pour plusieurs raisons :

  • Elle valide votre capacité à opérer dans le secteur en conformité avec les normes environnementales et de sécurité.
  • Elle est un prérequis pour obtenir les autorisations et licences nécessaires pour opérer légalement.
  • Elle représente un gage de crédibilité et de sérieux auprès de vos partenaires commerciaux et clients.

Conditions d’Inscription

Une fois que vous avez entamé le processus d’inscription auprès de la DREAL ou DRIEAT, il est crucial de comprendre et de répondre à plusieurs conditions clés. Ces conditions garantissent que votre entreprise est non seulement conforme à la réglementation, mais aussi prête à opérer efficacement et en toute sécurité. Voici les conditions d’inscription essentielles :

Condition d’Établissement

Votre entreprise doit avoir un établissement physique en France. Ce lieu d’implantation doit être équipé de façon appropriée pour le transport de marchandises, ce qui inclut :

  • Véhicules : Ils doivent être adaptés à l’activité de transport envisagée et conformes aux normes de sécurité et environnementales.
  • Personnel : Vous devez employer du personnel qualifié pour gérer et exécuter les opérations de transport.
  • Documents Administratifs : Il est essentiel de disposer de tous les documents administratifs nécessaires pour une gestion efficace de l’entreprise.

Condition de Capacité Professionnelle

Cette condition peut être satisfaite de deux manières :

  • Passer l’Examen de Capacité Professionnelle : Cet examen évalue vos connaissances en matière de gestion d’une entreprise de transport et de la réglementation applicable.
  • Par Expérience Professionnelle : Si vous avez une expérience pertinente dans le secteur, elle peut être utilisée pour justifier de votre capacité professionnelle.

Condition d’Honorabilité Professionnelle

Pour prouver votre honorabilité professionnelle, vous devez :

  • Ne pas avoir été condamné pour des infractions graves au code de la route.
  • Ne pas avoir été interdit de gérer une entreprise.
  • Fournir une déclaration de non-condamnation.

Cette condition est essentielle pour maintenir un niveau de confiance et de responsabilité dans le secteur.

Condition de Capacité Financière

Cette condition exige que vous démontriez la stabilité financière de votre entreprise. Elle assure que vous avez les ressources nécessaires pour maintenir vos opérations de manière fiable et durable.


Respecter ces conditions est primordial pour assurer le bon fonctionnement et la légalité de votre entreprise de transport routier de marchandises. Chaque condition joue un rôle crucial dans la construction d’une entreprise solide et respectée dans le secteur. La prochaine étape sera d’obtenir les autorisations et licences nécessaires pour opérer, que nous explorerons dans la section suivante de cet article.

Obtention de l’Autorisation Provisoire et Démarches Ultérieures

Après avoir satisfait toutes les conditions d’inscription auprès de la DREAL ou DRIEAT, vous progresserez vers l’obtention d’une autorisation provisoire, un jalon crucial dans la mise en place de votre entreprise de transport routier de marchandises. Voici comment procéder :

Autorisation Provisoire

Une fois votre dossier complet et conforme aux exigences, la DREAL ou DRIEAT délivrera une autorisation provisoire. Cette autorisation est une étape intermédiaire importante qui vous permet de poursuivre les démarches administratives suivantes, notamment l’immatriculation de votre entreprise.

Immatriculation au Greffe

Avec l’autorisation provisoire en main, votre prochaine étape est l’immatriculation de votre entreprise au registre du commerce et des sociétés. Cette immatriculation est essentielle et vous obtiendrez votre extrait K-bis, un document officiel qui atteste de l’existence juridique de votre entreprise.


Obtention de l’Attestation Définitive et des Licences

L’obtention de l’attestation définitive et des licences appropriées marque la dernière étape de la mise en place de votre entreprise de transport routier de marchandises. Voici les démarches à suivre :

Attestation Définitive

Après avoir reçu votre extrait K-bis, vous devez le soumettre à la DREAL ou DRIEAT pour obtenir votre attestation définitive. Cette attestation confirme votre pleine conformité avec toutes les réglementations et vous permet d’opérer légalement dans le secteur.

Licences de Transport

Selon la nature de votre activité et la taille de vos véhicules, vous aurez besoin de demander des licences spécifiques :

  • Licence Communautaire : Nécessaire pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes. Cette licence vous permet d’effectuer des transports internationaux au sein de l’Union européenne.
  • Licence de Transport Intérieur : Requise pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes, elle autorise le transport de marchandises au sein du territoire français.

Ces étapes finales sont cruciales pour assurer la légitimité et l’efficacité de votre entreprise de transport routier de marchandises. Une fois toutes ces étapes franchies, vous serez prêt à démarrer vos opérations commerciales, fort d’une entreprise bien structurée et conforme aux réglementations du secteur.

La création d’une entreprise de transport routier de marchandises en France est un processus complexe qui requiert de la rigueur et une bonne préparation. En suivant ces étapes et en respectant les conditions énoncées, vous serez sur la bonne voie pour lancer avec succès votre activité dans ce domaine dynamique et essentiel. Bien entendu, vous avez également tout à gagner en faisant appel à un cabinet d’expertise-comptable spécialisé dans le transport comme AGC2V-Expertise. N’hésitez pas à contacter nos experts qui pourront vous accompagner efficacement.

Retour en haut